Qui suis-je ?

Je m’appelle Krystel, et j’ai découvert le concept de la cérémonie laïque en 2003, lorsque « dans une autre vie », je préparais mon mariage. Elevée dans la pensée chrétienne, je ne suis toutefois ni baptisée, ni pratiquante et ne me reconnais pas dans les dogmes de l’Eglise. Me marier ainsi ne me correspondait pas. J’ai croisé un jour, « par hasard »,  la route d’un livre : Se marier autrement Comment inventer une cérémonie civile ou religieuse de Florence Servan-Schreiber. Voilà, j’avais trouvé ce que je voulais faire.

Mais en 2003-2004, les cérémonies laïques ne couvrent pas les unes des magazines, ni des wedding blogs (qui d’ailleurs, ne connaissent pas encore l’engouement de ces dernières années) : très (trop) peu d’information sur le sujet.  Toutefois, Internet était déjà l’outil préféré des futures mariées pour préparer le plus beau jour de leur vie, et un forum de discussion en particulier, en réunissait un bon nombre ! parmi elles, certaines avaient aussi eu ce livre entre les mains et avaient fait des recherches les amenant à découvrir le site du CAL belge .

A mes yeux, le mariage religieux est avant tout un acte de foi. Dans notre société laïque, seul le mariage civil est légal. On ne peut se marier à l’église sans passer d’abord devant M. le Maire. Il s’agit donc d’un acte de foi pour les couples qui décident de se marier religieusement…en théorie. Combien de fois a-t-on vu des couples se marier à l’église non par conviction, mais plutôt par tradition, pour faire plaisir ou encore, pour faire le décorum? parce que l’on n’ avait que cette représentation là quand on pense mariage (entrée de la mariée au bras de son père sur le marche nuptiale jouée par les grandes orgues……………..) ? Pour moi, il aurait été très hypocrite de ma part d’aller mentir dans une église, faire la préparation avec un prêtre sur quelque chose dans lequel je ne me reconnais pas. Et puis, cela aurait été un manque de respect total pour les croyants.

Toutefois, on estimait quand même qu’il manquait quelque chose de plus profond, ritualisé peut être, cérémoniel sûrement. Il faut bien le reconnaître, notre société manque de rites, et le mariage civil est un peu trop souvent expéditif, et surtout, à aucun moment cet acte administratif ne prend en compte ce qui a amené un homme et une femme à vouloir se marier : l’amour. Il n’y a pas d’échange de vœux, mais un échange de consentement à appliquer les articles de lois expliquant nos droits et nos devoirs l’un envers l’autre. Alors comment faire ? puisque tout le cérémonial, tout le rituel passe, dans notre société, par le mariage religieux. Comment avoir une cérémonie à son image ? comment faire participer nos proches, leur demander leur bénédiction, leur montrer notre amour ?

Toutefois il arrive que certains Maires acceptent que la cérémonie civile soit agrémentée de quelques textes lus par les proches des mariés, voire même à faire une entrée musicale. Surtout dans les petites communes où les mariages ne s’enchaînent pas toutes les 15 minutes, ou bien, si il s’agit du dernier mariage de la journée. Il s’agit là d’une reconnaissance du besoin de rites de l’être humain.

J’ai donc fini par acheter le livre de Florence et je l’ai dévoré. Et ensuite, j’ai essayé de construire une cérémonie à notre image. Le jour J, ce fut la grande découverte pour tout le monde, et ce moment a marqué tous nos invités.

Une fois ce jour passé, je voulais partager avec le plus grand nombre les connaissances que j’avais réunie pendant mes prépas.

Lorsqu’en 2005, j’ai créé le site des Laïciennes, je n’avais pas la prétention d’établir un guide du mariage infaillible, non. J’avais juste eu envie de mettre par écrit ce qui nous a permis de faire de notre mariage un moment unique et inoubliable pour nous et nos invités. Grâce au forum, j’ai fais encore de belles rencontres, d’abord virtuelles puis réelles ; j’ai partagé les joies, les angoisses, les doutes de dizaines de couples qui avaient eux aussi choisi de ne pas faire comme tout le monde. J’ai eu l’honneur d’officier en tant que Maîtresse de cérémonie au cours de plusieurs mariages, et ce fut à chaque fois un moment intense d’émotion, de partage, d’amitié.

Au fur et à mesure, chaque couple apporte sa pierre à l’édifice, ajoutant son expérience, ses idées, et c’est un formidable partage. Je suis heureuse de voir comment évolue le forum, cette belle communauté ; heureuse quand je lis certains messages me remerciant d’avoir crée cet espace d’échanges. Et j’ai eu la joie aussi de voir apparaître un article sur les cérémonies d’engagement et un encart sur le site et le forum dans un magazine de mariage.

En 2009, mon mariage a pris fin mais ce n’est pas pour autant que je renie tout ce qui a été fait et vécu dans la joie et le bonheur de cette journée unique.

Depuis, j’ai eu la chance de pouvoir faire de ma passion mon métier, en créant avec mon nouveau partenaire de vie, une société d’organisation de mariages spécialisée dans les cérémonies laïques.  En 2015, je me suis remariée et j’ai eu  l’occasion de revivre cette émotion puissance 1000, différente forcément, mais quoi de plus naturel lorsque l’on choisi de S’Engager Autrement ?

Forte de tous ces échanges, de cette expérience fabuleuse, je suis aujourd’hui une officiante de cérémonie reconnue, et j’ai la joie et l’honneur d’accompagner de nombreux couples dans cette fabuleuse aventure !

Pour finir, si j’avais un conseil à donner aux couples qui veulent s’unir, ce serait le suivant : votre union doit vous ressembler et doit être à votre image. Si le mariage religieux ne vous correspond pas, soyez honnêtes avec vous mêmes, et avec les autres pour qui c’est important. On oublie trop souvent que c’est un acte de foi avant tout. Ce n’est pas juste pour faire joli, faire comme tout le monde ou pour faire plaisir à la famille qu’on se marie. Si vous souhaitez vous engagez l’un envers l’autre, faire participer votre famille, vos amis, témoigner devant eux de la force de votre amour et de votre engagement, rien ne vous empêche de créer une cérémonie à votre image. Elle sera vraie, émouvante, sincère et surtout, elle sera unique

La cérémonie laïque, la clef d'un mariage unique

Laisser un commentaire